Les articles

AGÔN. Revue des arts de la scène – dossier n° 4 L’objet

Le jeu et l'objet : dossier artistique
Théâtre d'objet : mode d'emploi - Christian Carrignon - 26/01/2012

I- MODERNITÉ ?

Le théâtre d’objet fait-il partie de la modernité ? Si l’on entend par modernité un état de crise dans l’art et les réponses formelles qu’y apportent les artistes du XXe siècle (déstructuration, collage, montage, mode d’emploi, enquête), alors oui, la réponse est oui.

Le théâtre d’objet se trouve à la rencontre :
1- du montage au cinéma,
2- de la Grande Histoire,
3- et de gens nourris plus par le cinéma et la bande dessinée que par le théâtre.

- Revenons au 1- Le cinéma, dans sa forme même est l’art du montage, il éclate le temps et l’espace du récit.
- Puis au 2- La rupture mémorielle, provoquée par les deux guerres et la société de consommation, nous fait oublier nos ancêtres, nous sommes la première génération orpheline. La société de l’objet est, de fait, la société sans racines. Les objets = nos seules racines ? Si c’est le cas, je comprends notre attachement collectionniste aux objets.

- Et au 3- Et notre question d’adolescents était : pourquoi les arts de la rupture sont-ils populaires, et pas le théâtre ? D’une certaine façon, nous posions la question du public, partie prenante de la représentation.

(…)

AGÔN. Revue des arts de la scène – dossier n° 4 L’objet

lire l'article complet

PUCK n°17. La marionnette et les autres arts

Le point critique
L'atelier - Un théâtre fait à la main - Jean-Luc Matteoli et Christian Carrignon - 01/11/2010

2 mars 2010. Un courrier arrive à Marseille de Brunella Eruli. Elle laisse à quelques personnes un os à ronger pour le prochain Puck. « Quels outils critiques pour les théâtres autrement ? » J’en retiens ça.

25 mars. Rien écrit. Jean-Luc Mattéoli, je le vois à Paris une demi-heure entre deux trains. Il va écrire dans Puck lui aussi. Nous avons le temps de décider d’un jeu à deux : il m’envoie son article, et je le continue. Un jeu, pour le plaisir de la règle…

1er avril. Je lis l’article de Jean-Luc Mattéoli. C’est comme une longue lettre d’un ami. Des mots, des expressions me sautent aux yeux : Atelier – Bricoler – Culture de pénurie – Mémoire – Mode mineur – Objet qui résiste… Des petites boîtes à ouvrage…

(…)

PUCK n°17. La marionnette et les autres arts

 

lire l'article complet

Les Antigones contemporaines (de 1945 à nos jours)
Etudes réunies et présentées par R. Ducroux et S. Urdican

Le Journal d’Antigone par Katy Deville
ou l’Antigone qui voulait oublier son destin (extraits choisis) - Mattia Scarpulla - 01/03/2010

(…) Dans la création de Katy Deville et dans les œuvres d’Henry Bauchau, Antigone symbolise l’auto-exil cherché par l’individu au sein de la réalité. Katy Deville écrit : « Antigone est une affaire de tous et de chacun ; l’exil qu’elle vit pendant la moitié de sa vie avec Œdipe, son père, sur la route, son intransigeance face à ses frères et à Créon, son amour pour Clios, sa patience pour Ismène, sa sœur, son dévouement pour ceux qui souffrent. Elle nous renvoie irrémédiablement à nous-mêmes, à ce que nous sommes aujourd’hui dans la cité ». Elle souligne ainsi la perte du caractère politique du personnage d’Antigone, qui revêt son rôle de médiatrice dans les disputes familiales, vivant dans une dimension intime, n’acceptant pas la société de Thèbes, où ses frères et son oncle déclenchent des guerres. Lorsque Antigone agit sur des problèmes politiques, par son dévouement familial, elle devient alors héroïne et victime d’une société dans laquelle elle se sent étrangère. (…)

in Les Antigones contemporaines (de 1945 à nos jours), collection Mythographies et sociétés – Presses Universitaires Blaise Pascal 2010

 

lire l'article complet