Écrire pour le théâtre d’objet, pour l’image

L’art du contrepoint

Du lundi 25 novembre au vendredi 6 décembre 2024

Menée par Olivier Ducas et Francis Monty - Théâtre de la Pire Espèce


PRÉSENTATION

Le théâtre d’objet est un art fulgurant. Un objet entre en scène et déjà, une écriture commence à prendre forme. Des significations possibles excitent nos sens, notre mémoire, notre désir. Comme spectateur, nous cherchons à lire et à lier ces symboles, hiéroglyphes tridimensionnels, à les déchiffrer, à leur donner sens.

L’auteur qui entreprend d’écrire pour l’objet doit savoir tenir compte de sa puissance d’évocation. Il doit trouver la forme qui convient, le juste dosage entre mots et images, pour éviter de tout dire- ou au contraire de tout illustrer. L’écriture de plateau semble incontournable. Une écriture faite d’écoute où le geste d’écrire trouve son impulsion en dehors de l’auteur. Où l’auteur écrit en réaction, en accompagnement, en questionnant les différents possibles que lui propose l’objet, et plus largement l’image.

À la manière des ouvroirs littéraires, la Pire Espèce propose un atelier d’exploration de diverses formes d’écritures en dialogue avec l’objet.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Les stagiaires aborderont différentes manières d’écrire l’image en utilisant l’objet, la figurine ou la matière comme point central du récit. Les différentes approches du théâtre d’objet à l’étude vont permettre aux participants d’acquérir les bases pratiques de manipulation essentielles pour développer des propositions d’écritures adaptées. Les exercices proposés permettront également d’explorer différents processus de création, et de s’exercer au maniement des outils narratifs propres à l’écriture pour l’objet.

À travers une série d’esquisses, les participants vont développer des outils d’écriture multiformes :

- Créer un récit par une succession d’objets posés les uns à côtés des autres, sans manipulation ;

- Prendre appui sur les sens symboliques contenus dans l’objet pour raconter une histoire ;

- Utiliser les cadrages et les effets cinématographiques pour « écrire »  l’image ;

- Décliner différents procédés narratifs propres au cinéma, à la bd ou à la littérature et les appliquer à de courtes formes en chantier ;

- Développer une écriture scénique se nourrissant de l’action réelle de l’objet manipulé dans sa fonction propre ;

- Partager l’espace narratif entre l’acteur-conteur et la manipulation de la matière brute (papier, plastique, glaise, etc.).

- Choisir judicieusement les formes littéraires et les textes les mieux adaptés au travail d’écriture pour l’image

En outre, en analysant et en commentant les esquisses présentées lors du stage, chaque participant.e développera un « savoir-voir » essentiel, transférable à son éventuel savoir-faire.


Programme pédagogique : ici


INFOS PRATIQUES

Dates : du 25 novembre au 6 décembre 2024, 70 heures

Lieu : Théâtre de Cuisine, Marseille

Tarifs : 2520 TTC / 2100 HT

Public ciblé : Professionnels du spectacle vivant : acteurs, auteurs, conteurs, marionnettistes circassiens, et tous praticiens de la scène. Tous doivent être prêts à jouer et manipuler !

Nombre de participants : 10 stagiaires

Renseignements : auprès de Gatien Raimbault, coordinateur

Inscriptions : Envoyer un CV et une lettre de motivation au Théâtre de Cuisine.

thcuisine@free.fr // 04 95 04 95 87

Prise en charge individuel AFDAS, France Travail et Uniformation possible


Nos formations sont ouvertes aux personnes en situation d’handicap. Si vous êtes dans cette situation, il convient de prendre contact avec notre référent handicap qui évaluera avec vous vos besoins et les moyens spécifiques à mettre en œuvre pendant votre séjour.

Coordonnées du référent Handicap : Gatien Raimbault

04-95-04-95-87 / thcuisine@free.fr