Le Chant du lavabo
Autoportrait au lavabo © Francis Bacon
alt
La Conférence des petits papiers
Vingt minutes sous les mers
© R. Sauloup
Vingt minutes sous les mers
© R. Sauloup
Vingt minutes sous les mers
© R. Sauloup
Vingt minutes sous les mers
© Droits réservés
Le Petit théâtre de Cuisine
© C. Grandguillot
Nos Identités
© A. Mellon

[les petites formes]

Nos petites formes en tournée :

LE CHANT DU LAVABO
Solo écrit et chanté par Katy Deville
Adultes – durée 15′

LA CONFERENCE DES PETITS PAPIERS
de et avec Christian Carrignon
tout public – durée 1h selon la récolte

VINGT MINUTES SOUS LES MERS
de et avec Katy Deville
à partir de 8 ans – durée 20′

LE PETIT THEATRE DE CUISINE
de et avec Christian Carrignon
tout public – durée 30′

NOS IDENTITES
Mise en scène de Katy Deville
à partir de 10 ans – durée 30′ (+ action pédagogique)


LE CHANT DU LAVABO / création 2014 – 15′

une collaboration Théâtre de Cuisine et  Skappa ! & associés
Solo écrit et chanté par Katy Deville
Mise en scène : Isabelle Hervouet
Scénographie : Fabrizio Cenci
Coproductions : Théâtre Massalia, Marseille – Théâtre Garance, Scène nationale de Cavaillon

scotchChantlavabo

Autoportrait au lavabo © F. Bacon

Katy est comédienne.
Elle rêve de chanter.
Alors elle chante. Dans son lavabo.
La voix grave, légère, joyeuse, sombre,
déchire la pénombre de la salle de bain.

Katy Deville nous livre ici avec la complicité d’Isabelle Hervouët et de Fabrizio Cencí un autoportrait sensible et drôle, intime et puissamment poétique.

Ce solo s’inscrit dans le projet Et à part ça, tu fais quoi pour vivre ? réunissant, à l’occasion de LA BELLE SAISON *, différents autoportraits d’artistes au travail.
Plusieurs artistes se sont en effet associés pour poursuivre ensemble une réflexion initiée en 2003 par Skappa ! & Associés sur le travail de l’artiste et sa place dans le monde du travail.
Sont nés 5 petites formes artistiques, avec comme règles du jeu, 4 consignes à respecter :
la durée (15 mn), le solo comme forme artistique, la question du jeune public et enfin, le tableau de Francis Bacon comme point de départ de réflexion : Autoportrait au lavabo.
Ces solos peuvent être tous réunis à l’occasion d’une soirée thématique, ou diffusés séparément.

* LA BELLE SAISON est cette utopie collective imaginée par Scènes d’enfance et d’ailleurs . De juillet 2014 à décembre 2015, LA BELLE SAISON soutenue par différents partenaires culturels partout en France et portée par le Ministère de la Culture est l’occasion de mettre en lumière les différentes propositions artistiques jeune public et tout public existant sur notre territoire, et débattre sur une politique nouvelle à construire…

En savoir + Valise rouge sur fond noir


LA CONFÉRENCE DES PETITS PAPIERS  / création 1997 – 1h environ

de et avec Christian Carrignon

Pscotchconfpetitspapiersendant les tournées, j’aime marcher dans les villes que je ne connais pas. Je marche, les mains dans le dos, la tête baissée, comme un chercheur … je cherche des idées.

Les yeux rivés sur le trottoir, je découvre des trésors de rue :
Nos petits papiers, griffonnés, nos pense-bêtes chiffonnés puis jetés, nos listes de commissions, nos colères de parcmètres, une lettre déchirée en mille morceaux …

Je me nourris de toute cette archéologie de rue. J’imagine pourquoi on a écrit le papier, pourquoi on l’a jeté… Il y a des histoires, des épopées derrière ces petits manuscrits de rue, du drame, de la douleur, de l’amour, de l’humour.

Je me propose de parcourir votre ville, le plan à la main,
de glaner vos papiers de rue, de les interpréter et d’en tirer un fil rouge
(il y a toujours quelque chose de personnel dans la reconstitution de la grande Histoire).

Et le soir venu, de vous redonner votre ville, telle que vous avez bien voulu me la livrer.

Christian Carrignon

En savoir + Valise rouge sur fond noir


VINGT MINUTES SOUS LES MERS  / création 1983 – 20′ (à partir de 8 ans)

de et avec Katy Deville

scotch20minutes

© R. Sauloup

Une ogresse se penche sur un aquarium et regarde avec appétit défiler les grands mythes aquatiques.

Cinquante litres d’eau et pour le spectateur, c’est un océan d’histoires fantastiques !
Un scaphandrier risquant sa vie, des batailles navales et sous-marines, un poulpe géant, des sirènes tout aussi effrayantes qu’envoûtantes, sans oublier le requin aux dents assoiffées de sang…
Des micro-objets – petit sous-marin mécanique, baigneur en celluloïd, poupée Barbie insouciante et poissons fluorescents – s’animent pour nous faire frissonner.
Mais déjà au-dessus de l’aquarium, écran sur lequel sont projetées nos peurs, apparaît la véritable menace : une cantatrice, femme-vampire.

 

20minutessouslesmers VIDÉOS – 20 Minutos Sobre o Mar

En savoir + Valise rouge sur fond noir


LE PETIT THÉÂTRE DE CUISINE / création 1979 – durée 30′ (tout public)

de et avec Christian Carrignon

scotchpetitdecuisine

© C. Grandguillot

Une table de camping.
Dessous, des milliers de personnages, bouchons de liège, patientent.
Dessus, un village dort.
A gauche, le moulin à café veut devenir un café, à ses côtés une boite à thé rêve d’être un théâtre, sur les hauteurs une boite à gâteaux se transforme en usine, à droite la bouteille de sirop se prend pour un donjon…
Aux petites lueurs, l’éboueur commence son travail, la boulangerie ouvre, le chantier s’anime, vient l’heure du Théâtre de Guignol, les enfants -des bonbons Krema- s’égosillent. Puis tout s’accélère, les personnages fourmillent : mariage, feu d’artifice, combat de chevaliers, règlement de compte entre indien et cow boy. Le radar se met en marche. Avion espion en vue. Missile à courte portée lançé…

Ce petit monde en miniature fabriqué à partir d’objets ordinaires prend vie grâce aux inventions de Christian Carrignon, un géo trouve-tout de l’infra-ordinaire.

PRESSE
Le Quotidien, Joël Martel – 17/09 2012 C’est donc depuis 33 ans que CC fait le tour du monde avec son petit théâtre d’objets qu’il traîne avec lui dans une valise. Pendant une trentaine de minutes, Carrignon nous amène à vivre une journée comme les autres au sein d’un petit village (…) décrivant chaque bâtiment de son village fabriqué à partir de boîtes de conserve ou de bouchons de liège … enchaînant avec virtuosité les allées venues d’une galerie exhaustive de personnages habitant son village d’objets.  (…) Avec cette 2012 ème représentation, le Théâtre de Cuisine a dévoilé la folie créatrice dans ce qu’elle a de plus beau.

En savoir + Valise rouge sur fond noir


NOS IDENTITES  / création 2010 – durée 30′ (à partir de 10 ans)

écriture collective / mise en scène Katy Deville
avec Louisa Amouche et Patricia Guannel
régie Paolo Cafiero

scotchnosidentites

© A. Mellon

Suffit-il d’un passeport pour dire qui tu es, d’où tu viens ?
C’est quoi l’identité ?

Notre identité est partout, dans notre façon de marcher, de rire, de danser, de pleurer, ou apparaît sans qu’on s’y attende au coin d’une expression…
Et elle se transforme, s’enrichit avec le temps et les endroits visités, elle est traversée par toutes ces personnes rencontrées sur notre chemin. Mais il est parfois difficile de s’y retrouver et se reconnaître.

Parfois elle voudrait crier sur tous les toits qui elle est, parfois elle voudrait disparaître pour mieux se cacher du regard des autres…

Voilà l’histoire de deux jeunes femmes Louisa et Patricia qui ne savent pas où elles habitent. 
A Marseille ou là-bas. L’une est kabyle, l’autre martiniquaise.
Être de deux endroits à la fois : comment cela peut se dire ?
Par la danse, le chant, les souvenirs d’enfance et les objets, Louisa et Patricia nous racontent ce grand écart : “un pied ici, un pied là-bas”, ces racines réelles ou inventées qui nous tiennent debout.
Katy Deville

En savoir + Valise rouge sur fond noir