© C.Carrignon

Le Cargo Friche

Le Cargo Friche est une idée très simple : c’est exister pour ce que nous sommes, des artistes dans l’action.
(Katy Deville – Christian Carrignon)

L’ODYSSÉE D’UN CHANTIER  (2011-2013)

Nous sommes en 2011. Et un vaste chantier s’apprête à débuter. La Friche Belle de Mai est en travaux !
Cette ancienne manufacture des tabacs investie depuis 20 ans par des artistes et acteurs culturels entre dans une nouvelle phase de sa reconversion : 18 mois de chantier pendant lesquels les artistes résidents continueront de travailler… et ils vont vous le montrer !


Le Cargo Friche est l’occasion d’inviter le public à une parole artistique, créer de nouveaux liens entre les résidents et provoquer des rencontres improbables dans le cadre hors normes d’un chantier. C’est l’envie de fabriquer ensemble une histoire commune à ce lieu en participant, chacun à sa façon, à sa transformation. 

Katy Deville et Christian Carrignon font partie des pionniers qui ont posé leurs valises dans cette friche industrielle abandonnée dans les années 90. Etre acteurs de la nouvelle transformation de ce site était pour eux une évidence. Un acte militant. Si vous préférez.
lls ont donc imaginé le Cargo Friche. Scène voyageuse ou véhicule imaginaire, le Cargo Friche a appareillé le 25 mai 2011.
Quinze escales s’ensuivirent au cours desquelles danseurs, plasticiens, musiciens, comédiens ou performeurs se sont relayés pour poser leur regard singulier sur le chantier et se faire les témoins de ses transformations, en nous offrant un acte artistique in situ.
Au fil des mois, ces actes artistiques, ces rencontres improbables – moments suspendus, poétiques, drôles, acerbes ou émouvants – posés au cœur du chantier sont devenus autant de traces, de souvenirs qui appartiennent aujourd’hui à l’histoire de ce site.

Le Théâtre de Cuisine remercie très chaleureusement les artistes qui l’ont accompagné tout au long de cette odyssée. 
Le projet Cargo Friche a vu le jour grâce à la collaboration avec Système Friche Théâtre et la S.C.I.C S. A Friche La Belle de Mai, et le soutien du restaurant les grandes Tables. Le Cargo Friche a été associé à la manifestation « Entrez, c’est le chantier ».




© Droits réservés

© Droits réservés

Escale N°1 : Mercredi 25 mai 2011

Théâtre de Cuisine

Appareillage du Cargo Friche

Performance collective

Il est midi et la sirène retentit.
Alors que le chantier démarre, le Cargo Friche imaginé par le Théâtre de Cuisine et accompagné d’une quarantaine de personnes – comédiens, musiciens, techniciens, membres des équipes administratives de différentes structures résidentes à la Friche, va appareiller !

Dirigés au mégaphone par un homme ressemblant étrangement au capitaine Haddock, les matelots hissent trois hautes cheminées.
De drôles de poissons et gabians accrochés au bout d’une perche déambulent sur le platelage… Les algécos qui abritaient jusqu’à présent des bureaux se transforment en une insolite embarcation.

Mais avant d’appareiller, voici une dernière recommandation à tous nos voyageurs : le port du casque et de chaussures fermées est désormais obligatoire !


© C. Raynaud de Lage

© C. Raynaud de Lage

Escale N°2 : Mercredi 22 juin 2011

Cie L'Entreprise

Une transformation

Théâtre – Clown – Masque

Le Théâtre de Cuisine confie la seconde escale du Cargo Friche à L’Entreprise, compagnie dirigée par François Cervantes.

Nous sommes rassemblés dans une salle baptisée Maintenant, et dont la démolition a déjà commencé. Un film est projeté sur les murs : c’est une séance de maquillage pendant laquelle la comédienne Catherine Germain se métamorphose en Arletty, son clown.
C’est alors qu’Arletty, en chair et en os, apparait et s’arrête devant son double en images.
Arletty finit par s’enfuir de la salle en clopinant à travers les gravats…

Pour en savoir plus sur L’Entreprise, compagnie en résidence permanente à la Friche Belle de Mai depuis 2004 : www.compagnie-entreprise.fr


© Artonik

© Artonik

Escale N°3 : Mercredi 21 septembre 2011

Cie Artonik

Solleone ou trois femmes dans l’intimité des gravats

Théâtre de rue dansé

Devant les algécos, trois femmes s’affairent à des tâches ménagères en écoutant la radio. En bonnes ménagères, elles brossent et rangent consciencieusement.
L’homme absent appréciera sans doute les retrouver souriantes dans ces intérieurs impeccables !
Mais peu à peu, la chaleur devient étouffante et dénoue le fil de leurs habitudes. Frottée au quotidien comme à un mur de crépi, s’ouvre l’égratignure…

Pour en savoir plus sur Artonik, compagnie en résidence permanente à la Friche Belle de Mai depuis 1994 : www.artonik.org


© Droits réservés

© Droits réservés

Escale N°4 : Mercredi 19 octobre 2011

Cie Délices Dada

Curiosités historiques

ou toutes les réponses aux questions qu’il ne vous viendrait pas à l’idée de vous poser sur le chantier de la Friche Belle de Mai

Théâtre de rue

Pour cette escale, le Théâtre de Cuisine invite l’illustre compagnie de théâtre de rue Délices Dada pour une adaptation de son spectacle Circuit D.
C’est parti pour une visite guidée dans la Friche en chantier : un décalage humoristique et poétique créant, à ciel ouvert et à même l’étroitesse du tissu social, une bouffée d’air délicieuse et bousculante !

Pour en savoir plus sur la compagnie Délices Dada (Rhône-Alpes) : www.delices-dada.org


© Droits réservés

© Droits réservés

Escale N°5 : Mercredi 16 novembre 2011

Groupe Positive Vibe & le Théâtre de Cuisine

Positive Vibe

Concert rock

Pendant que les chercheurs improbables du Théâtre de Cuisine rendent compte de leurs fouilles archéologiques dans les grottes secrètes de la Friche, nous accueillons en exclusivité mondiale le groupe Positive Vibe.
Nous profitons en effet du bref passage de ces artistes pour les inviter dans le cadre exceptionnel du chantier de la Friche Belle de Mai, avant leur tournée au Japon… à moins que ce ne soit en Syldavie ou au Rawajpoutalah !


© C. Berrou

© C. Berrou

Escale N°6 : Mercredi 18 janvier 2012

Makoto Yabuki & le Théâtre de Cuisine

A tambours battants

Instrumentarium en bambou

Avec la participation des membres de différentes structures résidentes à la Friche Belle de Mai

Dirigés par Makoto Yabuki, directeur artistique du Bamboo Orchestra, nous ouvrons l’année 2012, marimbas et tambours battants.
Au rythme d’une musique païenne librement inspirée, célébrons cette nouvelle année en nous rassemblant sur le parc de stationnement de la Friche, près de la crèche associative qui ouvrira ses portes prochainement !
Réchauffons-nous près d’un feu de joie de sapins de Noël abandonnés et d’un vin chaud !

Pour en savoir plus sur le Bamboo Orchestra, association en résidence permanente à la Friche Belle de Mai depuis 1994 : www.bamboo-orchestra.com


© Droits réservés

© Droits réservés

Escale N°7 : Mercredi 15 février 2012

Théâtre de la Camelote

Fish

Théâtre de rue pour corps, objets et marionnettes

Aujourd’hui, il fait froid à Marseille. Vraiment froid.
Emmitouflés dans des couvertures, nous rejoignons le Théâtre de la Camelote et son équipe au premier étage des algécos transformés pour l’occasion en un immense cargo.
Sur le pont, le mistral souffle si fort que les matelots semblent peiner à larguer les amarres. Au loin, un couple insouciant danse sur un air d’opéra. Des bribes d’une dispute entre les matelots et un capitaine de chiffon nous parviennent. Des seaux d’eau volent…
Un poisson s’éloigne dans le ciel, emporté le vent.

Pour en savoir plus sur le Théâtre de la Camelote (Bretagne) : theatre.camelote.free.fr


© Droits réservés

© Droits réservés

Escale N°8 : Mercredi 21 mars 2012

Pakito Bolino / Le dernier cri & Ahmad Compaoré / La boîte à musique

Cargo Print

Performance

En présence de l’artiste japonais Ichiba Daisuke

À quelques semaines de leur emménagement dans les nouveaux locaux situés au niveau des anciens magasins de la Friche, Pakito Bolino et Ahmad Compaoré nous invitent à entrer dans le chantier.
Un Cargo Print nous attend accompagné d’une projection d’images extraites du livre Badafoto et d’un live soundtrack d’Ichiba Daisuke… un BAPTÊME DE FEU DERNIER CRI !

Pour en savoir plus sur :
Le Dernier Cri et Pakito Bolino, artiste-résident à la Friche Belle de Mai depuis 1997 : www.lederniercri.org
La Boîte à Musique et Ahmad Compaoré, artiste-résident à la Friche Belle de Mai depuis 2004 : www.musiquerebelle.com


© Droits réservés

© Droits réservés

Escale N°9 : Mercredi 18 avril 2012

Madame Olivier

Existons pour nos potentiels glorieux !

Théâtre en espace public

Si les noms des grands hommes inscrits sur les plaques de rue ne vous évoquent rien, le Cabinet Voizières présente avec Rue de la Gloire un dispositif innovant d’aménagement du territoire s’appuyant sur un nouveau concept : la notoriété de proximité.
Car selon le Cabinet Voizières, chacun d’entre nous possède un potentiel glorieux et pourrait bien mériter les honneurs d’une plaque de rue ! Ou presque.

Accompagné de ses Meneurs de Gloire, le Cabinet Voizières vous propose donc de découvrir la personne “à potentiel glorieux” du chantier de la Friche Belle de Mai et baptiser un couloir à son nom.

Pour en savoir plus sur Madame Olivier, compagnie résidente à la Friche Belle de Mai depuis 2008 : www.madameolivier.fr


© Lafolie

© Lafolie

Escale N°10 : Mercredi 16 mai 2012

Kelemenis & Cie

Baisers de printemps

Danse

Chorégraphie et interprétation : Michel Kelemenis & Caroline Blanc
Musique : Besame mucho – Consuelo Velasquez [3 versions sélectionnées par Jean-Jacques Palix, de Los Piratas / Jeff Triff / Benat Achiary & Le Garazi Philantropik(e) Orkestra

]

C’est avec beaucoup d’émotions que Michel Kelemenis retrouve Caroline Blanc pour nous offrir en ce doux mois de mai ses Baisers de printemps.

Alors qu’au loin résonnent dans les couloirs encore vides du chantier différentes versions de la chanson Besame mucho, nous sommes suspendus au langage de ces deux corps intenses qui se frôlent, se mêlent et se déchirent pour s’embraser de nouveau.

Kelemenis & Cie est en résidence permanente à KLAP Maison pour la danse. Inauguré en 2011, ce lieu dirigé par Michel Kelemenis est dédié à la création chorégraphique et au développement de la danse.
Pour en savoir plus : www.kelemenis.fr


© Droits réservés

© Droits réservés

Escale N°11 : Mercredi 20 juin 2012

Skappa ! & associés

Maintenant (Augenblick)

Performance pluridisciplinaire

Guitare et musique électronique : Fabrizio Cenci 
/ Chant, instruments : Géraldine Keller / Lumière, rétroprojecteur : Paolo Cardona / 
Peinture : Isabelle Hervouët

Maintenant est une proposition en perpétuel chantier, et ce n’est pas son moindre point commun avec la Friche !
Musiciens, plasticiens et comédiens se croisent dans l’improvisation, au cœur même du chantier, dans ses sous-sols encore remplis de gravats…
Peinture, lumière, musique et chant s’entrechoquent, se font et se défont jusqu’à créer une œuvre éphémère.

Pour en savoir plus sur Skappa !, compagnie en résidence permanente à la Friche Belle de Mai depuis 1998 : www.skappa.org


© C. Dussolier

© C. Dussolier

Escale N°12 : Mercredi 19 septembre 2012

Cie Ex Nihilo

Détail #5

Performance dansée

avec Corinne Pontana, Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot

Interrogeant sans cesse la danse dans sa relation à l’extérieur, Ex Nihilo nous propose de découvrir Détail # 5, une déclinaison à trois, en corps et en images de sa dernière création : Apparemment ce qui ne se voit pas.
Et c’est une véritable performance, in situ, qui nous attend dans les sous-sols du chantier. Une danse sans concession. Avec la poussière, les murs qui s’effritent et le bruit des machines.
Mais pour ces danseurs, le bitume et le vent, ils connaissent ! Au fil de leurs créations, leur danse  physique, intense s’est écrite : ils rencontrent l’espace, tel qu’il est, accueillant les surprises et les imprévus, se nourrissant de ce qui se passe entre les corps et les regards de ceux qui l’habitent.

Pour en savoir plus sur la Cie Ex Nihilo : www.exnihilodanse.com


© C. Dussolier

© C. Dussolier

Escale N°13 : Mercredi 17 octobre 2012

Voix Polyphoniques

Chant(i)er

Chant

avec Brigitte Cirla, Tania Zolty, Marianne Suner, Vincent Audat et leurs amis

2 things don’t have to mean anything, one is music, the other one is laughter … (J. Cage)

Il y a plus de 30 ans, tard dans la nuit, nous nous sommes introduits dans l’immense chantier de l’opéra Bastille. Au fond du trou, gigantesque chaos de béton et de poutrelles, nous avons chanté, déclamé, sabré le champagne et enterré le bouchon sous nos pieds avec des papiers plein de mots, de vers et de rimes.
Nous étions les premiers à chanter dans le chantier !
Cette fois-ci, en plein jour, nous ôterons une nouvelle fois le i du chantier pour y semer des traces de son et des paroles.
Brigitte Cirla

Pour en savoir plus sur Voix Polyphoniques, association en résidence permanente à la Friche Belle de Mai depuis 1996 : www.voixpolyphoniques.org


© A. Alt

© A. Alt

Escale N°14 : Mercredi 21 novembre 2012

Alfons Alt & Aïssa Mallouk

Friche Family

Rencontre entre un altotypiste* et un comédien slameur

Je voudrais réaliser un grand portrait de famille.
 11 ans plus tard.
Car je considère que nous sommes une famille.
Il y a parfois des différends entre frères et sœurs, alors on peut en avoir aussi ; cela nous rend encore plus vrais…

J’ai commencé il y a longtemps à fabriquer des archives personnelles de la Friche. Ses transformations lentes, rapides, molles, accélérées. Au rythme de mes possibilités.
Aujourd’hui c’est une image que je veux chantée par Aïssa Mallouk.
Pendant la prise de vue, Aïssa va nommer toutes les personnes qu’il voit devant lui, rassemblées sur le platelage.
 Libre à lui d’inventer quelque chose sur chacun.
Alfons Alt

* l’altotype est un espace où la photographie rencontre les matières, le papier, les pigments, le bois, le cuivre…

Pour en savoir plus sur Alfons Alt, artiste résident à la Friche Belle de Mai depuis 1993 : www.alfons-alt.com


© F. Blaise

© F. Blaise

Escale N°15 : Mercredi 20 février 2013

Théâtre de Cuisine & Co

Arrivée du Cargo Friche

Performance collective

Avec la participation des membres de différentes structures résidentes à la Friche Belle de Mai.

Le chantier de la Friche s’achève. Le bruit des tractopelles s’éloigne… Le Cargo Friche termine donc son périple.

Tout comme pour le départ, c’est sous la forme d’une performance collective que nous vous proposons de mettre le cargo en cale sèche : un moment festif accompagné par la fanfare Wonderbrass.

Pour en savoir plus sur Wonderbrass la fanfare opulente : www.fanfare-wonderbrass.fr