© Droits réservés

La Friche Belle de Mai

LA FRICHE FAMILY

Marseille… Avant d’entrer en gare Saint-Charles, tournez légèrement la tête. Vous apercevrez une ancienne manufacture des tabacs. Sur sa façade, de belles lettres capitales forment les mots FRICHE BELLE DE MAI. Et bien, c’est notre enseigne mythique à nous.

Cela fait maintenant 20 ans que nous avons emménagé ici. C’est chez nous.
Tout a commencé au début des années 90 :
Répondant à l’appel de trois visionnaires, nous avons posé nos valises dans cette usine du quartier populaire de la Belle de Mai qui sentait encore les Gitanes et les Gauloises.
Avec d’autres artistes venus de tous horizons, nous avons alors commencé, accompagnés par l’association Système Friche Théâtre, à rêver ce lieu – un lieu de tous les possibles ouvert sur la ville.

20 années se sont depuis écoulées…
Il y a eu les années de plombs qui sautent.
Celles à crever de chaud ou à se cailler dans des algécos.
Et pourtant, poussés par ce même désir de résister à la normalisation des espaces et à l’uniformisation des propositions artistiques… d’autres sont venus, artistes et acteurs culturels nous rejoindre et sont devenus nos voisins.
Suivirent les années jalonnées de vives discussions et coups de gueule – car, c’est vrai, ce n’est pas facile de cohabiter – mais aussi de fous rires, de rencontres artistiques et douces folies qui ont transformées LA FRICHE BELLE DE MAI en un lieu vivant.
Vinrent enfin celles de la transformation, celles avec les pelleteuses, les grues, les marteaux piqueurs et leurs joyeuses danses. LA FRICHE BELLE DE MAI, au cours de ces 20 dernières années s’est refait une beauté. Et c’est de très près que nous avons vécu toutes ses différentes phases de réhabilitation… jusqu’à la dernière transformation de grosse envergure commencée en 2011. Car bien plus qu’un lieu de fabrication d’art et de culture, la FRICHE BELLE DE MAI, fidèle à son projet d’origine, est également un espace de vie, avec un marché, une crèche, des jardins collectifs, un skate parc… et ses deux nouvelles salles de théâtre.
Lieu de culture devenu aujourd’hui incontournable à Marseille, la FRICHE BELLE DE MAI a été pendant longtemps la démonstration qu’une autre relation au territoire et à son usage était possible. Et c’est en cela qu’elle est unique.

Quant à nous, le THÉÂTRE DE CUISINE, nous sommes devenus résidents permanents à La FRICHE BELLE DE MAI – une permanence artistique qui nous a permis de créer une trentaine de spectacles et d’inventer notre propre relation avec ce lieu, ses résidents et ses publics comme peuvent en témoigner les rendez-vous que nous avons imaginés tels que le 41, bis ou le Cargo Friche.
Les conditions de travail se sont également améliorées. L’atelier dans lequel nous bricolons nos spectacles est désormais chauffé, nos bureaux sont spacieux et, même si nous préférerons toujours la paire de ciseaux et le scotch, nos impressions sont maintenant en couleur !